Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Chronique Delphine: Betty Angel, T1: La mort me va si bien de Louisa Méonis chez Milady collection EMMA

Chronique Delphine: Betty Angel, T1: La mort me va si bien  de  Louisa Méonis  chez Milady collection EMMA

Un grand merci à Milady pour ce SP

 

Auteur : Louisa Méonis

Date de Sortie : 18 septembre 2018

Editeur : Milady

Prix : 18,90€ en broché

Lien d’achat => https://amzn.to/2OnEanl

 

 

« Bon sang, je vais rester petite et boulotte pour l’éternité ! J’ai vraiment un karma de merde ! »

 

 

Moi, c’est Betty. J’ai passé ma vie à jouer la bonne poire dont tout le monde profitait, pour finir noyée dans mes toilettes… Ma mort est aussi naze que l’était mon existence.

 

Et comme si ça ne suffisait pas, je me retrouve catapultée dans une série d’épreuves terrifiantes pour devenir l’apprentie du bien trop sexy pour être honnête Ange de la Mort !

 

Il y a erreur sur la personne, ce n’est pas possible ! Il est où mon repos éternel ?

 

Le moins que l’on puisse dire c’est que j’imaginais la vie après la mort plus paisible que ça. Sans compter que des anges disparaissent de manière inexpliquée… C’est quoi encore cette histoire ?! Est-ce qu’un ange peut « mourir » ? Et pourquoi ai-je l’horrible pressentiment que ces disparitions ont un lien avec moi ?

 

 

Betty est la caricature même de la vieille fille, petite, boulotte, entourée de 14 chats (oui oui 14!!!!!) et de sa grand-mère acariâtre . Invisible au boulot, elle fait pourtant tout pour plaire à ses collègues et surtout à un certain Grégoire !! y compris entamer un régime draconien.

Malheureusement les résultats ne sont pas probants et pire la voilà qui décède de façon humiliante à cause d’un de ses chats.

Bienvenue au Paradis où en enfer…. Selon le point de vue !!!!

Betty va se retrouver confrontée à différentes créatures de l ‘enfer et du Paradis et le moins que l’on puisse dire c’est qu’elle n’aurait jamais imaginé l’au delà de cette manière…. Et que dire de l’ange de la mort , cet ange aussi sexy que détestable, aussi attentionné qu’autoritaire ?????

 

Amusante, exquise, sexy et totalement disjonctée !!! voilà les mots qui me viennent quand je pense à cette comédie romantique.

Louisa nous emporte une fois de plus dans son univers un peu déluré mais totalement addictif et amusant. Un univers paradisiaque qui n’en a que le nom, des créatures qui ne ressemblent en rien au idées que l’on se fait des anges mais qui nous pousseraient presque à languir la fin…

L’histoire est certes drôle mais il y a aussi un véritable mystère autour de Betty et son arrivée très remarquée et … remarquable. Cette jeune femme à l’opposée des apprentis anges va susciter de nombreuses questions, son parcours semble improbable, son physique « hors norme ». pourtant elle va faire tourner la tète du très puissant ange de la mort, Azraël qui ne sais plus comment réagir et se comporter face à cette étrange bout de femme qui le fait tourner en bourrique et qui n’en fait qu’à sa tête.

Pourquoi Betty, cette renata, se retrouve t’elle au milieu de ces « élites » dans le but de devenir un ange gardien ? Comment a t’elle pu traverser toutes ces épreuves ? Pourquoi se retrouve t’elle si proche de l’ange de la mort et quel est ce lien qui semble les unir ?

Beaucoup de questions, peu d’indices mélangés à cette dose de bonne humeur, un mystère qui s’intensifie jusqu’à être à son apogée à la fin de ce tome 1, nous laissant sur notre faim, nous laissant pantoise en attente d’une suite prometteuse !!!

 

La plume de Louisa est un vrai rayon de soleil, elle nous fait sourire avec ses phrases chocs et hilarantes « Serait-il un genre de lapin d’Alice aux pays des merveilles version Dieux du stade ? », ses descriptions tordantes « Je le déplie et me demande comment je vais rentrer là-dedans. Je commence par la chemise et ne sais pas quoi penser des manches trop longues, du fait qu’elle m’arrive en dessous des genoux et surtout qu’elle a du mal à fermer au niveau de ma poitrine.
J’éternue et mes seins se font la malle !
Je tente le pantalon, mais il ne passe même pas la moitié de mes cuisses »

Une écriture fluide, amusante, addictive . Louisa nous transporte dans son monde un peu fou et nous rend accro de ses aventures pittoresques.

 

Une véritable pépite à découvrir !!!

 

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article