Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Aucoeurdunepassion.over-blog.com

Aucoeurdunepassion.over-blog.com

Les lectures de Delphine

Mon avis sur : Chirurgicalement vôtre de Emma Landas chez Black Ink Editions

Mon avis sur : Chirurgicalement vôtre de Emma Landas chez Black Ink Editions

 

Merci à Black Ink Editions pour ce SP

 

Auteur : Emma Landas

Date de Sortie : le 11 septembre 2017

Editeur :Black Ink Editions

Prix : 4,99 € en numérique.

 

 

"Jane Austen, Emily Brontë, William Shakespeare m'avaient convaincue à coups de milliers de pages que l'amour, même dans la mort, est triomphant ! 

Et pourtant, je suis là, à me demander si la vraie fin de toute histoire n'est pas celle d'Emma Bovary... 

Jane, Emily, William, ils n'ont pas rencontré Terence Cesare. 

Peut-être que s'ils avaient raconté qui il était dans leurs bouquins, ce qu'il allait me faire vivre... 

Peut-être alors que j'aurais arraché la tête de Ken, éteint ma télé à Noël, et lu... je ne sais pas, tiens, des bouquins sur la guerre ou sur l'effet de serre... 

Sûrement que j'aurais envisagé d'autres études, loin des hôpitaux, loin des blouses blanches, loin de lui..." 

Qui a dit que les plus belles histoire d'amour naissaient des contes de fées ? 

Et si les contes de fées n'étaient pas ce que l'on croit, et qu'au final vous deviez tomber amoureuse du monstre sombre et obscur ? 

Et si Amour et Souffrance ne devaient faire qu'un ? 

Voudriez-vous toujours tomber ?...

 

 

 

Selena est une étudiante en école d’infirmière . C’est une jeune fille normale qui vit sa petite vie tranquille entre les cours, les copines , les quelques sorties (assez rares car Selena culpabilise et se sent coupable d’une tragédie survenue quelques temps auparavant) et son futur boulot d’aide soignante qui va aider financièrement son père à payer ses études. Bref…. Une vie d’étudiante !!!!

 

Mais voilà la vie n’est pas toujours un long fleuve tranquille et lorsque la jeune femme percute accidentellement le chirurgien du service dans lequel elle va travailler les complications commencent !!!

Terence Cesare est beau, attirant mais il est froid, odieux et son regard noir est déstabilisant.

 

Selena ne va pas se laisser distraire par ce médecin tyrannique et va profiter de ses quelques jours de vacances pour fêter la fin d’année comme il se doit dans la maison secondaire de sa meilleure amie Lena en bord de plage.

Alors que la soirée bat son plein, elle va faire la connaissance de William, le frère aîné de Lena, un beau médecin trentenaire, charmant attentionné mais dont la réputation n’est plus à faire. Le beau docteur est un homme à femme et Selena ne veut pas se faire avoir !!!

Pourtant une jolie idylle va voir le jour entre William et Serena et ce dernier se conduit en vrai gentleman. Seul ombre au tableau, son meilleur ami n’est autre que Terence et il est toujours aussi ingrat et ne loupe pas une occasion pour abaisser la jeune femme.

 

Oui mais voilà, les comtes de fée n’existent pas et si le prince n’était pas si charmant ? Et si le méchant n’était pas forcement celui auquel on pense ?

Rien n’est jamais sûr et on ne peut prévoir l’avenir surtout si les sentiments entrent en jeu !!!!

 

Imaginez vous dans un grand parc d’attraction, vous arrivez devant un manège a sensations, vous savez que ça va secouer mais une partie du manège est caché dans l’obscurité. Voilà vous démarrez le roman, bien sûr vous avez lu des avis alors vous savez que vous allez être bouleversé mais vous n’imaginez pas à quel point !!!

C’est parti, l’auteur vous fait monter doucement la pression avec une première partie dont le point de vue est celui de Selena. Emma vous offre une jolie romance entre le gentil docteur et l’étudiante, ça peut paraître cliché mais le vilain chirurgien est tapis dans l’ombre et veille en silence.

Le côté mystérieux de Terence est très présent, cet homme nous ensorcelle comme il le fait avec Selena, souvent froid et distant, il est généralement très blessant mais parfois une once d’humanité vient éclairer cet être énigmatique.

Une fois tranquillisé par la jolie romance, c’est la première chute, brutale mais acceptable. On repart sur un chemin plus accidenté avec le vilain chirurgien et lorsque votre cœur reprend un rythme normal et « accepte » la situation c’est le grand saut, le plongeon dans le vide et on attaque la seconde partie du point de vue de Terence !!!

 

Entre les virages, les montées, les descentes, les secousses sont assurées l’auteur nous agite dans tous les sens, larmes, colère, espoir, humour….. tout s’entremêle, c’est le grand 8 émotionnel !!!!!

la raison et le cœur se livrent une bataille sans fin, comment aimer un homme aussi cruel mais comment rester insensible face à lui. Quel dilemme, on attend tellement de cet amour sordide, on voudrait que tout ne soit que cauchemar mais non la réalité est là et elle est loin de nos rêves de petite fille, pas de prince, pas de chevalier mais pourtant on garde un espoir car on pense que l’amour est plus fort que tout !!!!!

Ici le crapaud ne semble pas se transformer en prince charmant mais le prince se révèle peut être être un crapaud !!!!

 

Bon je vais arrêter avec mes allusions et je vais vous laisser découvrir ce roman addictif, que dis je ? Captivant, enivrant, ensorcelant !!!!

Les personnages sont exceptionnels, Selena est maladroite, simple, pleine de vie malgré son passé. Elle est touchante et c’est une battante qui se bat pour ceux qu’elle aime

William est …… je vous laisse le découvrir par vous même et Terence est mystérieux, sombre, blessant, cruel mais aussi émouvant, attachant et terriblement attirant !!!

 

L’écriture est juste sublime, il y a tout ce qu’il faut, Emma nous emporte dans un tourbillon d’émotions et nous scotche à son roman. Elle nous met le doute, nous fait espérer, nous torture et nous achève avec des brusques retour à la réalité, une réalité difficile à affronter parfois mais oui la vie n’est pas toujours rose et on ne change pas facilement les gens, l’amour n’est pas toujours la solution.

Voilà vous allez prendre des claques mais ça en vaut la peine.

 

C’est une énorme coup de cœur

 

Alors prêt à embarquer….. attachez vos ceintures !!!!!!

 

♥♥♥♥♥ 10/10 ♥♥♥♥♥

 

 

La chanson se termine et nos corps se désunissent. Je suis comme vidée par ce duel hormonal, et tente de reprendre mon souffle.
— Il faut que j'aille aux toilettes, parviens-je à dire à William avec difficulté.
— Vas-y, je t'attends.
Je peine à me glisser dans la foule qui s’excite sur la musique à nouveau festive, quand je sens tout à coup que l'on me tire douloureusement par le bras pour me précipiter dans les toilettes. Mis à part la brève peur réactionnelle, je n’ai pas le temps d’apercevoir l’auteur du geste. Jusqu’à ce que…
À ma grande « surprreur », un mot que je parviens à inventer face à la surprise et à l'horreur d'un tel moment, Terence Cesare me plaque contre le mur et ferme la porte d’un violent coup de pied. Il plaque aussitôt ses mains de chaque côté de ma tête, et un feu puissant embrase son regard déjà si flamboyant et si sombre à la fois. Haletant comme un animal en rage, il semble contenir une pulsion que j'espère non meurtrière. Il me domine tant par sa hauteur que par la largeur de ses épaules. Jamais il ne m’avait paru aussi grand qu’à cet instant. Il n’est plus qu’à quelques centimètres de mon visage, si bien que je peux sentir le souffle chaud émaner de sa bouche entrouverte. Ses yeux se baladent des miens à ma bouche, sans se défaire de ce que je perçois comme étant de la colère, voire, de la haine.
Je suis paralysée par l'intensité de cet instant, et comme hypnotisée par l'avidité qui s'échappe à présent de ses yeux. Mais mon corps reprend vie avec effroi, quand il se met à agripper sauvagement mes cheveux. Et sans me demander mon avis, il m'embrasse férocement, forçant le passage de mes lèvres de sa langue dure et vigoureuse. L’instant est bref, et à aucun moment je ne ferme les yeux. Bien au contraire, je ne cesse de les ouvrir toujours plus grand, tant je suis hallucinée par ce que je suis en train de subir.
À bout de souffle, Terence Cesare finit par me relâcher et par quitter la pièce. Il me laisse là, collée contre mon mur, le cerveau à l'envers.
Qu'est-ce que c'était que ça ???
Je mets, je crois, quelques minutes pour sortir de ma léthargie et me dirige vers le miroir. On dirait une folle. Mes cheveux sont hirsutes, mes joues sont rouges, et mes yeux exorbités. Je regarde encore sous le choc mon reflet, et caresse machinalement mes lèvres gonflées par l'étreinte forcée.
Deux filles hilares entrent soudainement dans les toilettes, et je m'empresse de reprendre forme humaine en lissant mes cheveux et en aspergeant mon visage d'eau fraîche.
— Hé, ça va ? Tu es bien longue.
William entre à son tour dans les toilettes, ce qui calme tout net les deux excitées qui le matent comme deux lionnes affamées.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Jumeau 17/09/2017 11:48

Magnifique analyse, un coup de coeur pour moi aussi. Une guerre entre coeur et raison dans une ecriture fluide et envoûtante.
Je me suis laissée séduite et je ne le regrette pas.
Bisous (Lixia)